Un petit paradis au coeur du Jura

Séprais, commune de Boécourt, dans le canton du Jura, au nord-ouest de la Suisse, est un tout petit hameau d’une quinzaine de maisons - anciennes bâtisses agricoles pour la plupart - accroché en surplomb au milieu d’une combe, descendant le versant sud de la chaînes des Rangiers.

Une situation d’exception ouverte sur la Haute-Sorne, et dominant la Vallée de Delémont jusqu’aux massifs des Franches-Montagnes, du Pichoux et du Raimeux.

Séprais, une nature riche, sur-abondante, de champs cultivés, de pâturages, de vaches et moutons, de vergers et de haies, de forêts profondes et d’étangs !

Un oasis de paix, de calme, de vie au rythme de la nature et des saisons.

 

 

Séprais, une population d’origine agricole aujourd’hui mélangée à des citadins avides de nature et d’écologie, à des artistes venus chercher calme et inspiration, à des artisans venus redécouvrir les rythmes simples, le geste vrai, la vie authentique.

Ce brassage des populations (env. 70 hab.) confère à Séprais un petit air cosmopolite où se côtoient agriculteurs, artistes, artisans, citadins… mais aussi granges, écuries, galerie d’art, centre de lithographie, échoppe d’arrangements floraux, hangars pour machines agricoles, etc…

Séprais, un petit paradis au cœur-même du Jura, à l’écart des grands axes, à l’abri du développement industriel.

Un havre de calme et de nature, et qui pourtant n’est situé qu’à un quart d’heure de Delémont, et qu’à quelques minutes de la gare et de de la sortie de l’autoroute transjurane A16 à Glovelier.