«La vache de Chapkanov sera une œuvre très populaire qui va plaire; celle de Kalt est une œuvre plus réfléchie, alors que celle de Vulic sort des tripes de son auteur» 

1993-2013 - Pour ses vingt ans, la Balade de Séprais a inauguré le 22 septembre trois nouvelles oeuvres au centre de Séprais et fêté la sortie de son Guide retraçant deux décennies au service de l'art. Fort de 128 pages et tiré à 1500 exemplaires, il permet de mieux faire connaissance avec le parcours de sculptures en plein air.

 

 

 

 

 

Les «Gare-Gouilles»

SUISSE 

Anniversaire oblige, la manifestation était rehaussée par la participation du mime Branch Worsham et de ses «Gare-Gouilles» qui ont donné vie avec talent à différentes sculptures de la Balade.

Darko Vulic

SUISSE 

Darko Vulic, juste à gauche de son oeuvre baptisée Objets magiques

 

Georgui Tchapkanov 

BULGARIE

Icône de la Balade de Séprais, Le Taureau de l'artiste Georgi Chapkanov s'est trouvé une compagne, Le sculpteur bulgare et ses deux assistants ont travaillé d'arrache-pied pour réaliser en deux semaines une vache monumentale, entière faite de pièces de voiture et de métal récupéré.

 

Le Taureau est une œuvre qui a vu le jour lors de la création de la Balade. Il était donc normal que sa moitié le rejoigne enfin de fêter les vingt ans du parcours de sculptures en plein air.

 

Charles Kalt

FRANCE

Le sculpteur et éditeur français Charles Kalt (à gauche), a utilisé pour réaliser Ho! de vieux panneaux de signalisation routière, recouverts d'adhésif de couleur, pour composer un bouquet très vif.

Les panneaux sont encore visibles en regardant l'arrière de l'oeuvre.

Et les adhésifs de couleurs seront changés au fil des saisons...

Avec les Gare-Gouilles,

on chante...

on rit des machines...

et on joue aux marionnettes...